3 questions sur la réforme de la formation

réforme de la formation

Rédaction Analyses Experts : Quel regard portez-vous sur la réforme de la formation initiée par la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, est-elle inattendue ?  

Christophe PARMENTIER :  Absolument pas. La réforme de la formation était prévue dans le programme du candidat Macron. Et chaque président élu a eu à cœur de réformer, y compris la formation professionnelle. Elle est par ailleurs inscrite dans la continuité des précédentes réformes de la FPC de 2004, 2009 et de 2014, dans la continuité de la mise en œuvre du CPA et du CEC et du compte de pénibilité et dans la continuité des ordonnances Macron sur le travail. Cependant elle rompt en partie avec les fondements paritaires qui gouvernaient la formation professionnelle en France depuis la Loi de 1971.

 

Rédaction Analyses Experts : Cette réforme induit-elle des changements majeurs ?

Christophe PARMENTIER : Oui, elle restructure les missions des OPCO (anciens OPCA) qui ne collectent plus, renvoie le salarié à plus d’initiative dans sa formation, recentre le rôle de l’état dans la gouvernance de la formation, modifie en profondeur les pratiques des employeurs en matière de formation : le plan de formation évolue vers un plan de développement des compétences et la définition même de l’action de formation est revue. Certains dispositifs sont supprimés (période de pro, CIF…), et l’alternance est renforcée. La qualité de l’offre de formation reste une priorité déclinée avec de nouvelles modalités.

 

Rédaction Analyses Experts : Comment les entreprises peuvent elle s’adapter à ce nouvel environnement ?

Christophe PARMENTIER : Elles doivent s’adapter progressivement à cette nouvelle législation. S’informer et rester en veille pour faire évoluer en conformité leurs pratiques et outils dans les délais impartis. Même s’il est parfois un peu lassant de tout reprendre tous les 5 ans, il s’agit à présent de repenser le plan de développement des compétences avec les nouveaux outils du dialogue social envisagé autour de la formation. Une belle opportunité et un véritable challenge à construire avec toutes les acteurs impliqués.

 

Pour en savoir plus, découvrez nos formations :

 

Christophe PARMENTIER
Directeur Associé  –  CLAVA
Maître de conférences, intervenant à l’Université de Rennes 2 et à l’UMPC
Intervenant EFE sur les formations Gestion administrative et financière de la formation des 26-27 novembre 2018 et Assistant(e) formation des 6-7 décembre 2018 à Paris

Laisser un commentaire