Entretien Professionnel : un guide pour vous aider

iStock_000020658968XLargeOn l’a vu, l’entretien professionnel est l’un des dispositifs majeurs de la Réforme de la Formation Professionnelle. Une fois retenus les points essentiels… Comment faire ? Pour vous aider, EFE a réfléchi à un guide, non exhaustif, d’entretien afin de vous donner des pistes pour la réalisation de ce nouveau « temps fort » de la vie du salarié.Voici quelques conseils :

  • Conserver toute trace écrite de la convocation du salarié à l’entretien professionnel (courrier, email,…) permettant de justifier du respect des dispositions légales et conventionnelles en vigueur, notamment en cas de refus ou de report de l’entretien par le salarié.
  • Préciser dans le support de l’entretien professionnel les actions de formation proposées par l’employeur mais refusées par le salarié et conserver les éventuelles preuves de ce refus.
  • Proposer, dans un délai raisonnable, l’entretien professionnel au salarié au retour d’une période d’absence.

Quelle que soit la forme sous laquelle il est conduit, l’entretien professionnel s’organise et se prépare à l’avance. Ainsi, pour le bon déroulement de l’entretien, il convient :

  • de prendre rendez-vous et de prévoir le temps nécessaire à la tenue de l’entretien
  • de recueillir les informations :
    – Relatives à l’entreprise : les priorités de formation, les projets ou évolutions de l’activité…
    – Relatives au salarié : pour exemple : poste occupé, âge, ancienneté, dernières fonctions occupées, progression salariale ou professionnelle, formations ou bilan de compétences demandés, réalisés ou non, certifications obtenues, éventuel changement d’emploi prévu à court terme, dernier(s) support(s) d’entretien(s) professionnel(s) réalisé(s)…
  • de transmettre au salarié un certain nombre d’informations lui permettant de préparer son entretien.

Maintenant que vous avez préparé l’entretien … comment se passe-t-il « sur place » ? Nous vous proposons un guide d’entretien, indicatif, mais qui reprend les éléments essentiels attendus.

  1. Faire un point sur le « passé » professionnel/formatif du salarié : quelles formations a-t-il suivies ces deux dernières années Quelles certifications a-t-il passées ? A-t-il connu une promotion dans l’entreprise ? Quelle satisfaction dans son poste actuel ?
  2. Évolutions prévisibles à court et moyen terme, dans l’emploi du salarié, son service ou l’entreprise : quelle mobilité possible ?
  3. Objectifs et souhaits d’évolution professionnelle du salarié : quel projet professionnel du salarié ? Quels besoins pour qu’il se concrétise (formations, accompagnement, mobilité…) ? Quel délai prévu (court ou moyen terme) ? Atouts et freins qui pourraient influencer le souhait professionnel du collaborateur ?
  4. Actions concrètes envisagées : actions de formation, conseil en évolution professionnelle, VAE…  ? Le salarié accepte-t-il de se former hors temps de travail ?
  5. Équilibre vie pro / vie perso : éventuels aménagements de l’organisation du travail pour prendre en compte des contraintes notamment liées à la vie familiale.

Vous pouvez bien évidemment rajouter des points, en retirer d’autres … l’essentiel est que cet entretien permette à votre salarié de faire part de ses souhaits d’évolution, que vous puissiez les confronter à la réalité des besoins de l’entreprise et que vous envisagiez, ensemble, les pistes de formation possibles.

EFE est présent pour vous accompagner sur ces questions, de différentes façons :

Laisser un commentaire